Droits et devoirs en photographie

Bonjour à tous,

Vous l’avez déjà remarqué, que ce soit quand je publie un article de blog, une publication Facebook ou bien Instagram, je l’illustre toujours d’une photo.

Normal me direz-vous ! Tu es photographe !

Oui, mais je ne suis pas seule à prendre cette décision. Après une prise de vue, je fais toujours signer un papier, pour que vous m’autorisiez (ou non), à utiliser votre image. Et c’est grâce à vous tous que je peux alimenter mes réseaux et que les personnes cherchant un photographe peuvent voir mon travail.

Donc pour cela :

Cheveux au vent

Mais essayons d’approfondir un peu plus. Quels sont les droits et les devoirs du photographe (amateur ou professionnel) et de la personne photographiée ?

Attention, je ne suis pas juriste, en cas de doute, utilisez votre bon sens (ou vos avocats) !

On distingue plusieurs droits en photographie :

LE DROIT A L’IMAGE (Celui dont on entend le plus parler) :

A partir du moment ou vous vous trouvez dans l’espace public, vous pouvez être pris en photo. L’auteur de la photographie par contre ne devra pas utiliser une photo qui puisse vous porter préjudice. En ça, la loi est très floue. La diffusion par contre peut être condamnable.
Dans les 2 cas, utilisez votre bon sens :
Pour le photographe, ne photographiez pas d’enfant sans avoir un OK des parents par exemple.
Pour la personne photographiée, si la photo vous dérange, faites signe au photographe de s’arrêter, on n’est pas des bêtes (enfin pour la plupart 😉 ).
A titre personnel, je ne fais pas de photographie de rue, mais je demande à tout ceux qui posent pour moi dans quelles limites je peux ou non utiliser leur photo.

LE DROIT D’AUTEUR (Celui que beaucoup devrait connaître)

Une photo appartient à son auteur. Qu’elle soit sur internet ou non, que votre visage soit dessus ou non.
En pratique, cela veut dire que vous ne pouvez pas reproduire ou modifier (couper ou appliquer des filtres) une image sans avoir l’accord de l’auteur de la photo.
C’est comme si vous preniez un tableau de Van Gogh et que vous rajoutiez du bleu sur les tournesols…ça ne se fait pas !
Un photographe livre un produit fini, il la cadre et la modifie selon sa sensibilité et n’a pas envie de se retrouver avec de la mauvaise pub parce que la photo aura été retravaillée n’importe comment.

LES PHOTOS LIBRES DE DROIT (ça n’existe pas !)

Quand vous utiliser des photos dites « libres de droit » ATTENTION, cela ne veut pas dire que vous pouvez faire tout et n’importe quoi avec. La plupart du temps, l’auteur aura cité ses limites qui peuvent être :

  • Vous devez citer l’auteur de la photo
  • Vous n’avez pas le droit de modifier l’image (oui oui j’y tient)
  • Vous ne pouvez pas utiliser la photo sur des supports payants  (la première page de Vogue par exemple).

Voilà, je ne détaille pas plus parce que ce sont les principaux points qui m’intéressent dans mon travail.
Quoiqu’il en soit, utilisez votre bon sens, renseignez-vous, trouvez des compromis, mais gardez le plaisir de photographier !

A la semaine prochaine 🙂

Sandrine

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.