Vitesse / Ouverture / ISO : le trio gagnant

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vais vous parler du trio gagnant en photographie : le trio vitesse / ouverture / ISO.

Et comme on dit, après l’effort, le réconfort, en bas de page, je vous dévoilerai quelques photos de mon dernier mariage ;-).

Mon but n’étant pas de vous faire un cours hyper pointu car de nombreux ouvrages le font déjà et bien mieux que moi, je vais donc essayer de vous expliquer simplement, sans mots (trop) techniques, les bases si vous voulez quitter le mode automatique de votre appareil.

Les 2 mots un peu « pointus » pour ceux qui ne connaissent pas trop la photo, c’est le diaphragme, donc je vous mets une photo afin de visualiser :

ScreenShot003

et l’obturateur, qui est un petit « rideau » qui va venir boucher le diaphragme plus ou moins longtemps.

Vitesse : La vitesse est la rapidité avec laquelle l’obturateur, va s’ouvrir et se refermer pour capturer votre image. Plus la vitesse sera élevée, plus l’obturateur va s’ouvrir et se refermer vite, plus votre image sera nette (car pas le temps de trembler/bouger) MAIS moins la lumière aura le temps de rentrer dans votre appareil. Donc votre image pourrait être sombre. La vitesse rapide va figer un mouvement, tandis qu’une vitesse lente va plus l’accompagner. Par exemple, je pense que tout le monde a déjà vu une photo de voitures la nuit avec des phares qui court le long de la route, et bien voila un exemple de vitesse lente !

Ouverture : Exprimée en f/… La focale vous indique de quelle grandeur votre diaphragme (encore lui !) est ouvert. Plus le diaphragme sera ouvert (à gauche sur l’image), plus vous aurez une faible profondeur de champ (vous savez, cette effet avec le sujet net en avant plan et flou en arrière plan). A l’inverse, plus le diaphragme sera fermé (à droite sur l’image), plus votre profondeur de champ sera grande, donc toute votre image sera nette. Attention, une grande ouverture = un petit chiffre après le f/ (f/1.4 par exemple), et une petite ouverture = un grand chiffre après le f/ (f/22 par exemple).
De plus, plus votre diaphragme sera ouvert, plus il laissera passer de lumière (risque d’avoir une photo trop lumineuse = surexposée), et à l’inverse plus votre diaphragme sera fermé, moins il laissera passer de lumière, donc votre image sera plus sombre.

On compare souvent ce couple ouverture / vitesse à un robinet. Pour remplir un verre d’eau j’ai 2 choix. Soit je laisse couler un petit filet d’eau (petite ouverture), mais longtemps (vitesse lente), soit j’ouvre fort le robinet (grande ouverture), mais pas longtemps (vitesse rapide).

Aucun réglage n’est défini à l’avance. Il faut s’entrainer à anticiper la scène/le sujet que l’on a sous les yeux afin de déterminer le résultat que l’on veut obtenir. Par exemple, pour un portrait, on a souvent le visage net et l’arrière plan flou pour donner une profondeur au regard du sujet (grande ouverture), mais pour un paysage, on essaie d’avoir toute la photo nette (faible ouverture).

Et enfin, le dernier du trio : l’ISO.

L’ISO est la sensibilité à la lumière de votre capteur. Augmenter les ISO permet d’éclaircir un photo (elle sera plus sensible à la lumière). Mais attention de ne pas trop monter, plus vous augmentez les iso, plus votre image risque d’avoir ce que l’on appelle du grain (comme de minuscules grains de sable sur votre image). Un grain peut être choisi et voulu, mais si vous voulez une image nette, misez sur un faible ISO (100-400).

Si vous êtes encore en mode automatique sur votre appareil, avant de sauter sur le mode manuel, je vous conseille de vous amuser un peu avec le mode priorité ouverture (vous ne gérez que l’ouverture, l’appareil photo se charge de trouver la bonne vitesse pour avoir une exposition correcte), et vice versa. Mettez vous en mode priorité vitesse et essayez différents réglages sans vous soucier de l’ouverture.

Voila, j’espère que tout ça vous aura été utile, si vous avez besoin de précisions, ou vous voudriez une autre article plus détaillé, n’hésitez pas à me le dire en commentaire.

Pour une approche vraiment poussée, vous pouvez aller sur le site : http://www.la-photo-en-faits.com/

Et comme promis, je finis sur les photos de mon dernier mariage :

Haie d'honneur mariée escaliers volière table jardin mariés champ

Et vous, vous avez pensé à votre photographe? Vous vous demandez encore comment le choisir? Je vous conseille vivement cet article qui résume ma pensée, je n’aurais pas dit mieux : « Recherche photographe de mariage pas cher !? » (Merci Marine pour me permettre de mettre ton lien!)

Et voila, c’est tout pour cette semaine, have fun !!!

Sandrine

Publicités

5 réflexions au sujet de « Vitesse / Ouverture / ISO : le trio gagnant »

  1. bonjour,

    très bon dégrossissage !
    (par contre il faut distinguer le diaphragme (le disque plus ou moins fermé) et l’obturateur (un « rideau » entre l’objectif et le capteur qui permet de gérer le temps d’expo) ).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s